Maîtrise en sciences de l'environnement
back_accueil

Essai (ENV8515)

La rédaction et le dépôt de l’essai sont réalisés après que la scolarité ait été complétée et les deux stages effectués.

Les objectifs :

L’objectif majeur de l’essai est d’amener l’étudiant ou l’étudiante à démontrer une capacité de synthèse et d’analyse critique vis-à-vis une thématique ou un problème à caractère environnemental. L’essai constitue l’étape finale du profil professionnel de la maîtrise permettant à l’étudiant ou l’étudiante d’atteindre notamment les objectifs suivants:

  • développer un esprit critique et une compréhension accrue d’un concept;
  • réfléchir, de manière personnelle, critique et systématique et développer des aptitudes et des capacités d’intégration sur une problématique interdisciplinaire;
  • rédiger dans un langage clair et cohérent.

L’essai :

L’essai constitue un travail de rédaction qui permet à l'étudiant ou l’étudiante d'aborder un sujet lié à ses intérêts dans un domaine des sciences de l’environnement et d’effectuer une réflexion sur les connaissances. Il s’agit d’un texte «libre» qui permet d’exprimer ses idées et ses opinions tout en s’appuyant sur la documentation.  L’essai, s’il porte sur un sujet abordé dans le cadre d’un stage, ne doit pas répéter le contenu des rapports de stage. Il peut, par contre, reprendre et pousser plus loin la réflexion concernant un ou plusieurs points soulevés dans ceux-ci. L’essai ne doit pas nécessairement être en lien avec les expériences de stage

Contenu de l’essai :

Le sujet devra d’abord être discuté avec le tuteur ou la tutrice (cotuteur, cotutrice le cas échéant) et celui-ci devra donner son aval. Le contenu de l’essai diffère selon le sujet et le domaine d’étude choisi mais devrait comprendre les éléments suivants :

  • Résumé et mots-clés
  • Introduction
  • Définition de la problématique reliée au sujet à étudier et les différents angles d’étude
  • Hypothèse – question
  • Méthodologie envisagée s’il s’agit d’un sujet où l’étudiant traite des données
  • Angle d’approche (description, évolution, comparaison, synthèse de connaissances et/ou études de cas)
  • Analyse des données ou des informations recueillies ou de la revue de littérature
  • Résultats si l’essai porte sur une analyse de données
  • Discussion –  dimension critique : réflexion personnelle et critique sur l’enjeu environnemental appuyée par la documentation et/ou des exemples d’application
  • Conclusion – recommandations; apport à la réflexion sur le sujet
  • Bibliographie

L’essai est souvent une revue de littérature comprenant une synthèse de connaissances sur un enjeu en particulier puis une analyse suite à une étude de cas ou une comparaison d’un modèle, d’un concept ou d’un mode de gestion, selon le sujet choisi. L’essai peut aussi être une analyse de données déjà recueillies puis des résultats. Selon le sujet choisi, l’essai prend une forme différente mais il s’agit toujours de définir soit une hypothèse, question de départ ou d’en arriver à une meilleure compréhension d’une problématique en évoquant soit des pistes de solutions, soit des orientations.

Forme de l’essai :

  • Le nombre de pages est laissé à la discrétion de l’étudiant ou l’étudiante  (35 à 50 pages sans les annexes mais incluant les références bibliographiques). L’essai est considéré comme un effort de synthèse, par conséquent, des rapports de plus de 70 pages avant annexes ne seront pas acceptés.
  • L’essai ne nécessite pas de nouvelles collectes de données.

Dépôt de l’essai :

1-     Une autorisation d’acceptation de l’essai est transmise par le tuteur ou la tutrice à l’assistante de programme par courriel en précisant le nom d’un professeur ou d’une professeure qui évaluera l’essai.

2-     L’étudiant ou l’étudiante dépose au secrétariat de la maîtrise 2 copies papier (3 si co-direction) de son essai, après autorisation par son tuteur ou sa tutrice.

3-     Le dépôt doit se faire aux dates transmises par l’assistante de programme ; le non-respect de cette obligation impose que l’étudiant ou l’étudiante  fasse une demande de prolongation d’un trimestre pour pouvoir déposer son essai avec les frais qui en découlent. Dans l'éventualité où le secrétariat est fermé le jour du dépôt, votre essai peut être remis dans la chute prévue à cet effet ou être déposé la prochaine journée ouvrable.

Procédure d’évaluation :

L’évaluation de l’essai est encadrée par le règlement des études de deuxième et troisième cycles (règlement 8), notamment d’après les articles 1.6.2.2, 7.2, 9.6, 10.2.1.

(http://www.instances.uqam.ca/ReglementsPolitiquesDocuments/Documents/REGLEMENT_NO_8.pdf)

L’évaluation sera faite dans un délai de deux mois après le dépôt. Le rapport de chacun ou chacune des deux évaluateurs, évaluatrices comporte trois éléments : l'évaluation par une mention (excellent, très bien, bien, échec), les commentaires et l'une des recommandations suivantes :

1) l'acceptation de l’essai, sans correction;

2) l'acceptation de l’essai à condition que soient effectuées certaines corrections mineures, sous la responsabilité du tuteur ou de la tutrice. Ces corrections doivent être effectuées dans un délai maximal de deux mois et déposées avec l'accord écrit du tuteur ou de la tutrice. Le tuteur ou la tutrice devront certifier que les modifications ont été effectuées et attester de leur acceptation en remplissant le formulaire d’approbation de corrections effectuées à un essai qui sera transmis par l’assistante de programme avec les corrections à l’étudiant. Une seule copie papier de l’essai est exigée pour le dépôt final.

3) le retour de l’essai à l’étudiant ou l’étudiante pour corrections majeures. Dans ce cas, l’étudiant ou l’étudiante a droit de présenter un nouveau texte (en 2 copiess papier ou 3 si co-direction) une seule fois après corrections et ce, dans un délai maximal de six mois. Le texte ainsi corrigé doit être déposé avec l'autorisation écrite du tuteur ou de la tutrice. Ce texte est soumis à nouveau à l’évaluation de chaque membre du même jury qui ne pourra alors rendre qu'une recommandation d'acceptation (sans correction ou avec corrections mineures) ou qu’une recommandation de rejet sans droit de reprise, avec les commentaires justifiant la recommandation. Compte tenu de l’ampleur des corrections demandées, l'étudiant ou l'étudiante, doit se réinscrire à chacun des trimestres concernés et ce, rétroactivement au trimestre qui suit le dépôt de son essai. L’étudiant ou l’étudiante qui n’effectue pas les corrections demandées à l’intérieur du délai imparti est exclu du programme et en est avisé par le Registrariat. Le tuteur ou la tutrice devront certifier que les modifications ont été effectuées et attester de leur acceptation en remplissant le formulaire d’approbation de corrections effectuées à un essai qui sera transmis à l’étudiant à l’étudiante avec les corrections, par l’assistante de programme.

4) Suite à la 2ième recommandation de corrections majeures, l’étudiant se verra attribué la mention « ÉCHEC », sans possibilité de reprise et verra son essai rejeté.  Dans ce cas, l’étudiant ou l’étudiante est exclu du programme et en est avisé par le Registrariat.

 

Confidentialité:

L'essai, une fois approuvé, est public et pourra être consulté par toute personne qui en fera la demande, sauf pour toute partie dont l’étudiant, qui en est l’auteur, aura signalé l’aspect confidentiel (voir la section confidentialité)

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 10 février 2011